Espace membres
Login
Pass
Les annuaires de France nuisibles
Accueil / Cycle de vie

Cycle biologique et reproduction des Termites

Les termites sont de petite taille, ils mesurent 5 à 8 mm pour 1mm de large. : Ils fuient la lumière, sont souvent aveugles et ont une espérance de vie d'environ 4 ans.

Les individus aptères (ceux qui n'ont pas d'aile) sont aveugles, ceux qui volent quant à eux sont pourvus du sens de la vue.

Par conséquent, les termites communiquent par voie chimique et notamment par les phéromones.

Les termites humivores se nourrissent du sol par le biais des protéines contenues dans l'humus.

Ceux-ci forment la moitié des espèces de termites connues.

Certaines espèces sont uniquement souterraines et ne construisent pas de termitière aérienne. C'est le cas de ceux qui envahissent nos habitations. 

On dit que les termites ont une métamorphose imparfaite car les larves ressemblent aux adultes.

Cycle biollogique des termitesAprès la naissance, les larves connaissent plusieurs mues, devenant soit des soldats stériles, soit des nymphes qui deviendront des adultes sexués.

Au début de la saison des pluies, vers avril/mai, les individus sexués quittent la colonie, on appelle cela l'essaimage. Les ouvriers auront au préalable créé des trous pour permettre leur envol.

On peut alors observer un envol de centaines de termites aussi bien mâles que femelles qui partent pour construire de nouveaux nids. N'étant pas très à l'aise dans les airs, ils ne parcourront que quelques dizaines de mètres avant d'atterrir et d'installer leur nouveau chez eux.

Dans les airs, certains s'accouplent, mais il est plus fréquent que cela se fasse au sol.

Ailes cassés de termitesLorsqu'ils atterrissent, ils se cassent les ailes, devenues inutiles, trouvent un partenaire pour l'accouplement et ensemble partent en quête d'un endroit pour abriter leur future colonie.

La première partie  fabriquée de la termitière est le copularium, sorte de chambre nuptiale, où le couple royal élève les premières larves. Bien que vivant sur ses réserves de graisses, le couple se nourrit en plus de terre, de bois, de débris de mues, ainsi que d'une partie des premières larves.

Lorsque les premières larves arrivent au quatrième stade de mutation, elles peuvent devenir ouvrières et remplacer le roi et la reine dans les tâches de construction et d'entretien. De plus, elles ont en charge de nourrir notamment le couple qui va s'enfermer à vie dans le copularium.

Les ovaires de la reine se mettent alors à grossir la transformant en véritable machine à pondre. Elle finit par mesurer jusqu'à 12 cm et pond un œuf toutes les deux secondes durant une moyenne de quinze années….vous faites le calcul ? Voici le résultat : 2365520000….