Espace membres
Login
Pass
Les annuaires de France nuisibles
Accueil / Habitat

Habitat des termites

Les termites portent dans leur nom même l'essence de leur action : du latin « Termes, termitis », littéralement ver rongeur.

On les trouve principalement dans les régions tropicales, en Afrique, Amérique Centrale et sud de l'Extrême Orient. Dans ces zones, les termites forment une partie importante de la biomasse vivant dans les sols. Ainsi ils participent au processus de fabrication de l'humus et dans le recyclage de l'azote dont les sols tropicaux font défaut.

On les rencontre également dans les zones plus tempérées : Etats-Unis, Australie, Japon, Afrique du Sud et Europe. Sur notre continent, on les déniche dans les forêts du sud (Espagne, France, Italie).

Répartition des termites en FranceEn France, ils ont été identifiés depuis le XVIIIème siècle, spécialement dans le sud-ouest.

L'inconvénient est qu'ils ont décidé de sortir de leur habitat naturel pour envahir les villes, commençant par le sud-ouest où l'invasion est massive, pour arriver plus au nord, jusqu'à Paris, Tours, Rouen, Le Mans, où ils ont été repérés.

Les termites sont de l'ordre des isoptères, dont il existe environ 2600 espèces.

En France, nous rencontrons surtout les Kalotermes et Reticulitermes. Les premiers sont aussi appelés termites à cou jaune, recensés pour la plupart sur la côte méditerranéenne. Ils attaquent les bois secs comme des souches ou des ceps.

Les Reticulitermes, eux, forment la famille la plus représentée en Europe ; ils développent les colonies les plus abondantes et s'attaquent à présent aux végétaux. Ils sont présents dans les Landes, le Bordelais, le pays basque et la Dordogne.

Les Reticulitermes santonensis ont élu domicile de la Gironde au marais poitevin avec une forte présence sur l'ile d'Oléron. Ils ont aussi été diagnostiqués sur Paris et se sont d'ailleurs attaqués aux frênes du Faubourg St Honoré. A l'origine, ces termites sont souterrains et ce sont eux qui s'attaquent à la cellulose sous toutes ses formes. Ce sont eux qui dégradent les bâtiments et les meubles.